PS et sécurité, entre mensonges et amnésie

Publié le par Jarod

Cela semble être devenu le mot d'ordre au PS et tout les dirigeants de le répéter en boucle : Sarkozy a échoué sur la sécurité.

 

Ce gros bobard est dementi de la façon la plus catégorique par les chiffres et je l'avais d'ailleurs montré, chiffres à l'appui, lors d'un précédent article.

 

En dehors de Frère Sourire (le pathétique Benoit Hamon) qui déclare - sans rire évidemment - que " la France est à un niveau d'insécurité jamais atteint dans le passé"  - alors que lorsque la gauche coco-écolo-socialo a quitté le pouvoir le nombre de crimes et délits atteignait les 4,1 millionset qu'il n'est plus "que" de 3,5 millions en 2009 - les autres dirigeants du PS,  pour appuyer le nouveau credo du parti, se fonde quasi-exclusivement sur les chiffres des violences physiques. 

 

Pourtant, même sous cet angle, le bilan du PS lorsqu'il était au pouvoir est catastrophique.

 

De 1997 à 2002, sous le gouvernement Jospin, les violences physiques ont augmenté de 55%, soit un rythme annuel de + de 10% !

Pire encore. Pour les seules violences physiques crapuleuses, l'augmentation a été de 67% !!

En 2001 et 2002, ce type de violences atteignait 134.000 par an.

 

Depuis le retour de la droite, sur la période 2002-2009, l'augmentation des violences physiques a été de 20%, soit un rythme annuel d'à peine 3%.

Et pour les seules violences physiques crapuleuses, on observe même une diminution de 15%.

(Source : ONDRP)

 

Et malgré cela, prenant les gens pour des imbéciles, noyés dans le mensonge et le déni, les socialistes se permettent de parader et de faire la leçon.

 

Triste spectacle...

 

Jarod

Publié dans PS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article