Benoit Hamon se ramasse... et flatte Sarkozy

Publié le par Jarod

 

Benoit Hamon l'intarissable et inénarrable porte-parole du PS, toujours autant à côté de la plaque, a déclaré :

 

"J'observe une chose, quand même: c'est qu'en France, aujourd'hui, le pays est moins sûr qu'il ne l'était il y a quatre, cinq ans et qu'il ne l'était quand la gauche était au pouvoir", a assuré le porte-parole du PS lors du "Grand Rendez-Vous" Europe 1-Le Parisien/Aujourd'hui en France (nouvelobs)

 

Ah bon !?...

 

Quelques stats pour remettre les choses à leurs véritables places.

Période 1997-2002 (Gauche Plurielle PS/PCF/Verts au pouvoir) :

- Atteintes aux biens : + 14 %
- Violences aux personnes : + 55 %
- Divers : + 20 %


Période 2002-2007 (droite au pouvoir avec Sarkozy - 2002/2004 et 2005/2007 - ministre de l'intérieur) :
- Atteintes aux biens : - 22 %
- Violences aux personnes : + 14 %
- Divers : - 3 %

Période 2002-2009 (droite au pouvoir) :
- Atteintes aux biens : - 27 %
- Violences aux personnes : + 19 %
- Divers : + 4 %

Bilan :

Durant la période Jospin (1997-2002), le nombre total de crimes et délits est passé de 3,5 millions à 4,1 millions, soit une hausse de 17 %.

Depuis l'arrivée de la droite (2002-2009), le total est redescendu à 3,5 millions (son niveau de 1997 !), soit une baisse de 14,5 %.
En détail, forte baisse des atteintes aux biens, très forte décélération des violences aux personnes (le rythme de progression a été divisé par 4 !!) et faible augmentation des escroqueries, le constat politique de gauche contre politique de droite en matière de sécurité est incontestablement en faveur de la droite et de Sarkozy.

(Sources : INHES rapport annuel 2009)

 

Et pour en rajouter une petite couche, le bulletin INHES de Mai 2010.

 

Jarod

 

NB : il est cocasse de constater que le Benoit, en faisant référence à une période où le pays était plus sûr, il y a 4 ou 5 ans, rend un bel hommage à Nicolas Sarkozy qui était en 2005-2006...Ministre de l'intérieur !...

 

 

Publié dans PS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article