Mélenchon Vs Hollande. Souvenirs accablants de 1997

Publié le par Jarod

On connaissait déjà les délices du congrès de Reims en 2008 où les camps Aubry et Royal s’accusèrent mutuellement des pires magouilles.

Voilà que ressurgissent les fantômes du congrès de Brest en 1997 à l’issue duquel François Hollande avait élu premier secrétaire du Parti Socialiste.

 

 

Parlant de « vice de cynique », Mélenchon précise que « un accord avec Hollande ou rien, c’est pareil. Il ne tient jamais parole » et termine en affirmant :

« Je lui ai dit que je ne lui pardonnerais jamais, et en effet je ne lui pardonne pas ».

 

Le portait que Mélenchon faisait de Hollande en 2009 (menteur, cynique, sans parole) devrait faire réfléchir au moment où ce même Hollande a annoncé un accord avec le MRC de Chevènement, parti pro-nucléaire qui avait dénoncé… l’accord PS-EELV !

De quoi crédibiliser les affirmations de Mélenchon.

 

Jarod

 

 

Publié dans Présidentielle 2012

Commenter cet article