Une pensée pour Juan

Publié le par Jarod

Traumatisé par la défaite de S. Royal à la présidentielle de 2007, Juan a développé une obsession névrotique à l’encontre de Sarkozy, le coupable de son Grand Malheur.

Sous couvert d’anti-sarkozysme, le « Zorro Zéro de Ségo », tapi dans l’ombre à l’image des ses ridicules avatars, avait consacré ses jours et ses nuits à œuvrer pour l’élection de Ségolène Royal à l’élection présidentielle de 2012.

 

beaufdegauche

 

Le résultat des primaires citoyennes vient de réduire à néant ses illusions.

Comme son Idole, son univers s’est écroulé.

Quel gâchis alors que le bâtiment a tant besoin de bras...

 

Désormais, Juan a décidé de lâcher Eva Joly pour soutenir François Hollande.

Etrange choix puisque ce même Hollande avait renvoyer sêchement, avec beaucoup de mépris, les anti-sarkozystes comme Juan dans leurs buts. L'Obsédé anti-sarkozyste, vexé comme un poux, en avait fait un caca nerveux.

 

Mais, en fait, il est très facile de comprendre se spectaculaire retournement de veste et cette soudaine prosternation bêlante du Juan devant Hollande. 

 

En effet, sa Favorite Royal, après sa "tentative de parachutage pathétique par une décision venue d'en haut sans se soumettre au vote des militants" (dixit Olivier Falorni, le patron de la fédération PS du département) dans la 1ère circonscription de la Charente-Maritime, se voit déjà Présidente de l'Assemblée Nationale.

 Une proposition de... François Hollande.

 

Il n'en fallait pas plus pour qu'il se mette à lécher, toute honte bue, la chaussure qui lui avait botté les fesses.

C'est beau l'Amour...

  

Jarod

 

 

 

Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article