Sarkozy. Une fumeuse suite à 37 000 euros à son tabloïd de chasse

Publié le par Jarod

Tout est parti d'un article du Sun, tabloïd anglais ô combien sérieux...

Sarkozy aurait occupé une suite à € 37.000,00 la nuit lors du dernier G20 à cannes.

Cette information fantaisiste, sans le moindre début de preuves, a été aussitôt relayée sur Internet avec tous les commentaires outragés qui vont avec.

 

Les démentis et les contre-informations ont eu beau essayer de démonter la rumeur, rien n'y a fait : la désinformation continue à faire leur chemin.

 

Dans le genre, dans un article intitulé "46 000 francs (suisses), la suite qui colle aux basques de Sarkozy", le site Rue89 fait dans le grandiose en écrivant : 

"Mais ce qui relance le scandale, c'est un article du 8 novembre de la Tribune de Genève. On passe en francs (suisses), ce qui frappe encore plus les esprits. Il est écrit que la chambre d'hôtel de Nicolas Sarkozy « aurait coûté la bagatelle de 46 000 francs la nuit »."

 

Ce "scandale" (Rue89 ne prend même plus de gants avec ce qui n'est pourtant qu'une information infondée) serait relancé par la Tribune de Genève.

Mais, quand on prend la peine de lire l'article de la tdg - ce que, d'évidence, n'a pas fait Rue89 - on s'aperçoit qu'il n'est fondé que... sur l'article du Sun :

"Selon les révélations du tabloïd anglais The Sun, Nicolas Sarkozy détient la palme des frais hôteliers les plus élevés. Sa suite présidentielle au Majestic, fameux cinq étoiles de Cannes, lui aurait coûté la bagatelle de 46.000 francs la nuit."

Aucune révélation, pas le moindre début de preuves, rien. Uniquement un article qui en cite un autre.

Mais pour Rue89, cela "relance le scandale"...

 

C'est vrai que citer la très sérieuse Tribune de Genève, cela fait beaucoup plus réaliste qu'un sordide tabloïd comme The Sun et cela permet aux internautes de prétendre donner du poids à leurs interventions comme ci-dessous (source : le point) qui en est un exemple très représentatif :

 

le point G20

 

Résultat : une rumeur lancée par un tabloïd anglais devient une "information confirmée par la presse britannique" et la Tribune de Genève (noter l'ironique "gauchiste" pour essayer de donner encore plus de crédibilité...), qui se contente juste de relayer cette rumeur, "confirme cette information".

Et, evidemment, le très classique et lourd de sous-entendus : "Curieusement la presse française est, elle, très discrète sur ce sujet..."

 

C'est vrai quoi : pouqruoi la presse française ne se précipite-t-elle pas pour répandre et mettre en Une cette rumeur de tabloïd ??... 

 

Jarod

Publié dans Sarkozy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article