Retraites et manifestants, l'exemple d'Albi.

Publié le par Jarod

Les chiffres des manifestations sont toujours soumis à polémique et le nombre de manifestants du 27/09/10 (entre 1 et 3 millions) a, lui aussi, provoqué de nombreux commentaires.

 

Passons sur l'hystérie sur le" mensonge de l'Etat" de la part du PS.

Leur anti-sarkozysme confine au délire et l'emploi permanent du mot "mensonge" est devenu un TOC.

 

Il est préférable, pour se faire une opinion, de s'interroger sur les variations des chiffres des syndicats.

Pour la CDFT, on passe de 2,5 à 2,9 millions : + 400 000 mille.

Pour la CGT, de 2,735 à 3 millions : + 265 000 mille.

Pour Solidaires, de 3 millions à plus de 3 millions : + pas grand monde.

 

C'est à dire que même les organisations syndicales ne s'entendent pas sur le nombre de manifestants supplémentaires.

Entre Solidaires pour qui le chiffre bouge très peu (qui n'ose même pas annoncer 3,1 millions) et la CFDT qui annonce + 400 000, c'est le grand écart.

Quelle crédibilité peut-on donner à de pareils chiffres ?

Et quelle crédibilité donner aux chiffres des syndicats ?

 

Pour essayer d'y voir plus clair, un petit tour par albi où une expérience originale (et qui n'a pas fait l'objet d'article de Médiapart, de Marianne2 ou de l'Humanité...) a été menée.

 

Un huissier a été mandaté par la Police locale pour compter les manifestants.

Le résultat renvoie les extravagances comptables des syndicats au pays des élucubrations :

4380 manifestants selon l'huissier, 4200 selon la police et... 20 000 selon les syndicats !

 

Expérience à ne pas oublier pour les prochaines manifestations...

 

Jarod

 

Publié dans Retraites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article