Hollande, capitaine (de pédalo) abandonné

Publié le par Jarod

Après avoir signé une tribune dans Les Echos dans laquelle il attaquait le « modèle allemand » et, en creux, flattait la présidence Sarkozy (dette, chômage, croissance,…), Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche à l’élection présidentielle de 2012, continue son travail de démolition du candidat « normal ».

Dans un entretien au JDD, il tacle de manière féroce François Hollande :

« À présent, à gauche, pourquoi choisir, pour entrer dans la saison des tempêtes, un capitaine de pédalo comme Hollande ? ».

C’est vrai que c’est une bonne question...

 

Certes, il ne fait aucun doute que, le moment venu, Mélenchon se rangera, très sagement, au côté du candidat PS.

Mais, en attendant, le pâle Hollande prend cher.

 

Sans parler des attaques de la Droite, entre ses gentils camarade su PS qui lui ont tapé dessus durant les primaires citoyennes, les écologistes d’EELV qui lui font misère avec le nucléaire, le Front de Gauche qui le moque et la nécessité qui est la sienne de continuer à capter une grosse partie de l'électorat de Bayrou de 2007 (37% seraient prêts à voter pour lui), il a vraiment de gros soucis à se faire.

 

Jarod

Publié dans Présidentielle 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article